f y
^

On the road to the mainland of Mexico

Avant: 10 jours à Mexico City

On the road to Mexico mainland-13

On the road againn >>> On the road to the mainland of Mexico

Puebla et Cholula

Premier arrêt avec 3 objectifs : Revoir un ami, un volcan et une pyramide qui serait plus volumineuse que la pyramide de Kheops !

  • Visite de l’ami : check !

On the road to Mexico mainland-1

  • Voir le volcan : Fail

… Foutus nuages … Le volcan Popocatetep qui se trouve caché derrière est normalement celui qui fait peur à tout Mexico city. Voici une photo datant d’il y a quelques années et puis ce que nous avons vu…. 8-I

Pour la pyramide de Tepanapa, elle est bien là, mais il faut un peu d’imagination car elle se trouve sous ce qui semble être une simple colline… Au 15ième siècle lorsque les Espagnols ont envahi le Mexique, ils ne l’auraient d’ailleurs pas vue et ont bâti sur son sommet une église. Une erreur par inadvertance, ou alors un signe très symbolique de colonisation …

Bref, pour nous convaincre nous aussi qu’il y avait bien « quelque chose » sous la colline, nous avons traversé les centaines de mètres de tunnels accessibles aux touristes parmi les 8 km découverts jusqu’à présent !

Une fois au milieu de la pyramide, on se rend compte de l’ampleur de la construction …

 

OAXACA

On the road to Mexico mainland-6

On the road to Mexico mainland-7

Une demi-journée de bus plus tard, nous voilà à Oaxaca. Le changement de nourriture Asie/Amérique Centrale passe, mais pas trop. Bref on skip un jour et le jour d’après nous partons visiter les ruines de Mitla (ancienne cité Zapotec), les fabriques locales de Mezcal (sorte de Tequila), un tisserand et le « plus gros arbre » au monde !?!

On the road to Mexico mainland-8

L’après-midi est consacrée aux superbes piscines de calcaire de « Agua el hierve ». La route est longue mais en vaut largement la peine !

On the road to Mexico mainland-18

MONTE ALBAN

Nous voyageons de ville en ville et plus nous avançons, plus on a envie de s’éloigner de tout. Ce matin là, nous prenons donc toutes nos affaires sur le dos, et nous partons en direction d’un petit village perdu dans une montagne voisine… En chemin, nous passons par ce qui sera un de nos coups de cœur du Mexique : Monte Alban.

– A visiter impérativement tôt le matin, avant que les nombreux cars touristiques n’affluent de toute part et qui défigurent littéralement le lieu…

Monte Alban est l’ancienne capitale Zapotec. Elle se situe sur une colline à 400m plus haut que toute la vallée qui l’entoure et qui est elle-même entourée de chaines de montagnes. Les origines du site remontent à 200 ans avant JC.

On the road to Mexico mainland-22On the road to Mexico mainland-23

On the road to Mexico mainland-28

CUAJIMOLOYAS

Nous remettons nos sacs sur le dos pour rejoindre la gare de bus de « seconde classe ». Au Mexique, cela signifie : « Etranger, traine pas dans le coin… ». Mais bon c’est d’ici que partent les seuls bus pour le village de montagne qu’on a choisi : CUAJIMOLOYAS. Le bus 4*4 « Flecha del Zempoaltepetl » est tout à fait dans le style de la gare et sera tout, sauf une flèche :-).

Une demi-journée de bus et nous arrivons à 3300m d’altitude, à un Mexique différent, un Mexique de montagne et de villageois.

En bas, il faisait chaud, ici la nuit on se rapproche de 0 degré mais pour la première fois du voyage, nous avons un feu ouvert dans notre chambre/chalet … Et ce pour 800 pesos par nuit (20€). Une raison de plus de s’éloigner des parcours touristiques.

Au programme : Rando, rando, rando et repos !

Avec un local qui se propose comme guide nature, nous irons voir des Agaves qui font plus de 3m de haut, et des agaves en fin de vie (dont le tronc est sorti). C’est à base de ces dernières que la Tequila locale «le Mezcal» est fabriquée.
On the road to Mexico mainland-36

Et comme toujours, l’endroit comporte son lot d’animaux aussi terrifiants les uns que les autres.

Incident de parcours « on the road againn in Mexico »…

Un épisode parmi d’autres dans un bus entre San Cristobal et Palenque :
En chemin, le bus s’arrête soudainement derrière une longue file de véhicules. Après quelques temps nous apprenons que des villageois bloquent la route pour protester contre un ‘’projet de construction d’une autoroute voisine’’. Ils ne nous laisseront passer que le soir à 18h. Si on veut, nous sommes autorisés à traverser à pied et prendre un taxi (très cher) de l’autre côté, mais on doit d’abord payer quelques $ au monsieur le plus influant, càd celui qui a une machette en main…

Toutes les 20 minutes suivante l’information changera : « route ouverte à 15h », puis 12h, puis finalement c’est bon on peut passer immédiatement, mais chaque personne de notre bus doit payer quelques $. On paye et notre bus traverse la route bloquée par… Une longue planche en bois munie de clous et de 2 ficelles tenues par 2 gamins.

Nous apprendrons pas la suite que ce « blocage » est là tous les jours depuis de mois. Notre chauffeur était donc parfaitement au courant et mais a bien joué le jeu de « Ho non ! Une manifestation de locaux, on ne peut pas passer ! » suivi de « Chance ! Ils acceptent de nous laisser passer si on paye X$ …. »

Voilà comment un village (et quelques chauffeurs de bus) volent de l’argent pacifiquement dans la campagne Mexicaine …. HUM !

On the road to Mexico mainland-46

 

On continue les visites par l’immense cascade de Corona de 130 mètres de haut. En arrière plan, probablement l’un des pires jobs au monde… 😉

On the road to Mexico mainland-47

On the road to Mexico mainland-48

Puis la région des lacs…

où nous rencontrerons 2 gars bien sympa : Uzi & Morgan qui réapparaitront à différents moments dans la suite du voyage.. Agua Azul qui porte bien son nom et depuis peu, on peut même s’y baigne à ses risques et périls mais … WOAW !!

On the road to Mexico mainland-53

Palenque

Les plus célèbres Maya ruines du Mexique nous fascineront mais Raf sera d’autant plus fan de ce qui suit :
– Depuis le sommet de l’Acropolis, nous entendons un énorme hurlement, si fort qu’il semble sortir de gros baffles camouflés dans la foret. Les autres visiteurs autour de nous changent aussi de tête. Répétition de théâtre ? Personne torturée ? Les bruits proviennent maintenant de 2 endroits différents. Nous nous dirigeons vers la forêt pour comprendre. C’est notre objectif 55-300 de notre caméra en zoom maximum qui nous donnera la réponse :-)

Ensuite, avant de partir en direction de la côte, nous logerons une nuit à El Panchan (Valladolid), village d’artistes situé au beau milieu de la jungle.

puis à Merida dans un hostel qui a… quelque chose pour plaire :-)
On the road to Mexico mainland-62
En chemin, nous traverserons Izamal, la ville bizarre ou tout est peint en Jaune…


… Puis Chichen Itza, l’une des 7 nouvelles merveilles du monde et nous retomberons bien entendu sur Uzi et Morgan !

La suite c’est dans les CARAÏBES !! Vamos a la playa, mais sans oublier…

la collection de Vochoo !

Share

4 comments to “On the road to the mainland of Mexico”

  • Manue, décembre 25, 2014 at 7:30

    J’aime, j’aime, j’aime! :-) J’aime les singes hurleurs, j’aime les chats noir et blanc, j’aime ces purées de piscines de calcaire… Y’en a un paquet de merveilles dans ce monde! Ca me parait d’ailleurs tout aussi incroyable que vous n’en faites pas une over-dose, avec tout ce que vous voyez! :-)

  • Jean-Luc, décembre 28, 2014 at 5:46

    Bon anniversaire mon filleul préféré!
    Quelles aventures!
    On vous embrasse et on attend comme toujours … la suite!
    Bizz JL et Sylvia

    • Raf.O, janvier 5, 2015 at 3:24

      Merci merci! On a bien fêté ça sur un voilier à San Blas au Panama… :-)

  • Raf.O, janvier 5, 2015 at 3:25

    Manu, l’overdose viendra peut-être… J’espère quelques jours avant de revenir en Belgique ce qui nous donnerait une bonne motivation pour rentrer.. Pour le moment on veut toujours en voir plus ! :)

Laissez-nous un p'tit mot !