f y
^

On the road to Beijing

Article précédent: La Mongolie / Article suivant: Qingdao & Shanghai

ontheroadtochina-beijing-greatwall-1

26 Juin : Avant de découvrir le calme et la sérénité de Pékin, il faut arriver jusque là. Par chance nous nous y étions pris à l’avance et nous avions donc eu des tickets de train de Ulan Bator jusqu’à Pékin, dernière étape de l’officiel Transsibérien Saint Petersburg – Pékin. (ces tickets sont sold-out environ 15 jours à l’avance en moyenne).

Comme l’itinéraire comprend un passage de frontière, il n’y a pas de 3ième classe dans les trains mongols, mais des compartiments de 4 uniquement, afin que les douaniers puissent facilement contrôler les passagers. Pour une fois le passage de frontière est assez rapide, ce qui suit l’est moins : Le changement des boogies.
Suite aux différentes guerres touchant la région, le bloc communiste Russe a modifié la largeur de ses rails, de manière à compliquer n’importe qu’elle envahissement rapide des pays voisins qui essayeraient de se ravitailler par voie ferrée. A la frontière, les wagons sont donc tous détachés les uns des autres, et soulevés afin de pouvoir remplacer les 2 blocs de roues (bogie). L’opération totale dure environ 4 heures durant lesquels les voyageurs sont « emprisonnés » dans les wagons sans électricité, lumière, toilette, aération, … Un excellent test de patience d’autant que les opérations de décrochage/accrochage de chaque wagon se font bien sentir dans tout le train. ☺

Après 1 mois de logement en ger (yourte) parmi les yaks, de douches limitées et de nourriture « répétitive » (et le mot est faible…), la famille nous a organisé une nuit dans un hôtel bien bien bien, très bien bien bien ☺. Encore merci à eux !

Nous irons ensuite rejoindre le quartier et le hostel correspondant à notre classe de backpackers…

28 Juin : Visite des quartiers de Pékin les jours suivants, Houhai Lake, les restos sur les toits pour voir les matches de foot, les visites, les cours de conduite de Chante, … Le tout par 85% d’humidité, 42° et plein soleil qu’on ne voit pas grâce à l’épaisse pollution permanente de Pékin… Venant de Mongolie, c’est un régal !

ontheroadtochina-beijing-hotel-houai-5

30 Juin : Comme on a retrouvé nos éternels potes Suisses qui nous suivent/qu’on suit depuis la Russie ☺, nous partons à 4 vers le « Léo’s Hostel secret Wall ». Visiter la muraille, oui, mais avec des milliers de touristes Chinois c’est moins sympa. Léo’s hostel propose donc un lieu secret où personne ne va (waaaah). En pratique c’est un tronçon de la muraille partiellement en réparation ce qui permet de voir des parties rénovées et des parties dans leur état d’origine. Puis surtout, il n’y a vraiment personne. Un bonheur, on conseille !

Nous avons marché environ 3h sur la muraille jusqu’au point où il était impossible de continuer à pied, puis fait demi tour. Après 6h de marche à éviter les trous et pièges sur le mur, on n’avait plus trop d’énergie pour refaire le long chemin vers le hostel, on a donc eu la chance d’attraper un taxi improvisé…

Petit plus : Nous avons dormi sur place dans une version mini du Leo’s hostel puis nous nous sommes levé à 5h pour aller voir le levé du soleil depuis la muraille. On retiendra surtout le karaoké fun de la veille, car les nuages et la pollution chinoise ont un peu gâché le spectacle du matin…

2 Juillet : Retour à Pékin avec un programme chargé : dire au revoir aux Suisses, visiter la Cité Interdite puis attraper Gaël qui nous rejoint et en route vers la ville suivante !

Dans la Cité Interdite, il y a aussi plein de bâtiments avec des choses incroyables à voir dedans, comme une chaise, un vase, une table… Mais nous on préfère ces photos-là :

À propos de photo, les Chinois, ce qu’ils ADORENT plus que tout prendre en photo, c’est nous…

…Et ça continuera durant tout notre séjour en Chine alors quand on est assez rapide on fait pareil ;-).

Sur ce, on refait nos sacs et on file chercher Gaël pour la suite du voyage à 3 !

ontheroadtochina-beijing-pictofpict-8

Article précédent: La Mongolie / Article suivant: Qingdao & Shanghai

Share

Laissez-nous un p'tit mot !