f y
^

On the road from Qingdao to Shanghai

Article précédent: Beijing / Article suivant: Les villages authentiques chinois

on the road to china-Shanghai-11

3 juillet: RDV avec Gaël, à la gare de Pékin devant le KFC. Les choses commencent bien, il y a au moins 4 KFC à notre étage… :)

On continuera l’expérience des villes chinoises pour une dizaine de jours à Qingdao (9 millions d’habitants) et ensuite à Shanghai (24 millions)…

4 juillet: Qingdao est une ville balnéaire, après tout c’est les vacances, on commence donc par tester la plage!
Le positif c’est que la plage fait des kilomètres de large! :) Inconvénient: Il n’y a qu’une centaine de mètres protégés par les filets pour ne pas se faire croquer par un requin… A part ça, ça ressemble à la côté belge le seul dimanche d’été ou il fait beau :p, avec en plus du brouillard permanent (aussi appelé pollution).

Nous sommes dans la capitale de la bière chinoise, on se doit de tester les spécialités locales dont la TSINGTAO !
A savoir, la TSINGTAO se vend aussi dans la rue à prix dérisoire dans des simples petits sacs en plastique que l’on perce avec une paille.

L’autre spécialité de Qingdao, ce sont les fruits de mer, vendus dans les nombreuses échoppes de rue, mais comme on ne parle pas chinois et que les menus sont rarement en anglais, on essaye de s’habituer à manger sans savoir ce que l’on a dans notre assiette, et c’est dur, très dur …

A 1 heure de bus de  Qingdao, nous irons aussi grimper sur l’une des 5 montagnes Sacrées taoïstes: Lao Shan, mais ça c’est une autre histoire….

Le bus suivant sera une expérience à lui tout seul: Le SLEEPER bus de Qingdao vers Shanghai. D’apparence, cela semble être le moyen parfait de voyager:
– un nuit de voyage, donc pas d’auberge/hôtel à payer
– bon marché, 50% moins cher qu’un billet de train
– et on peut réserver à la dernière minute…

En pratique, pour trouver des places correctes (c’est à dire pas un lit « cercueil » sans fenêtre et avec la tête à 5cm du plafond) ça aura pris pas loin d’une heure de cafouillage et d’engueulades. Durant ce laps de temps, on aura du descendre du bus, voir le bus partir avec tous nos bagages et revenir 20 minutes plus tard, le tout dans une ambiance d’incompréhension linguistique totale. Nous finirons par obtenir 3 places « normales » dans le bus, à proximité du wc et de ses odeurs… Au moins on a de la place. Sauf que les chinois sont champions de Tetris, 2 heures après le départ, notre bus déjà plein, s’arrête à une station essence et embarque 6-7 personnes supplémentaires qui viendront s’allonger à même le sol, entre les rangées de lits et passeront la nuit là. Je ne peux m’empêcher d’imaginer le jeu de domino ensanglanté en cas de coup de frein…

Après une bonne nuit de non-repos, nous arriverons enfin à Shanghai.

6 Juillet:

Etonnamment, il y a ici beaucoup moins de pollution qu’à Pékin qui est en fait pollué principalement par les usines qui l’entourent. Shanghai est comme on l’imaginait: Grand, grand, grand et surtout grand.

– Le centre des finances, 492m, 4ième plus haute tour au monde
– Oriental Pearl Tower, 468m (antenne)
– Jin Mao Tower, 421m, 13ième plus haute tour
Et puis la Shanghai Tower, future 2ième plus haute tour, toujours en construction mais la tour atteint déjà ses 632m.

on the road to china-Shanghai-12

Le dernier soir, nous avions programmé de grimper dans l’espèce de grand décapsuleur pour avoir une vue sur la ville illuminée: FAIL

on the road to china-Shanghai-13

9 Juillet: Visites des quartiers

Yuyuan Gardens, old town, le quartier qui ne dort jamais du « Bund », les célèbres rues dessinées par Hergé dans la BD de Tintin et le Lotus Bleu (On les retrouve d’ailleurs dans une échoppe mais la vendeuse n’avait aucune idée de ce que c’était et de ce qui était écrit dessus :-) ).
Puis un peu de shopping dans les centres commerciaux où l’on vend de tout en « fake », à moitié-prix et au quart de la qualité officielle. Et finalement Nanjing Road, un genre de Maxi-Rue Neuve avec toutes les marques représentées, même les plus insolites…

Article précédent: Beijing / Article suivant: Les villages authentiques chinois

Share

Laissez-nous un p'tit mot !