f y
^

Vivre le Transsibérien de Moscou au lac Baikal

Article précédent: Kazan / Article suivant: Sibérie !

Transsibérien itinéraire de Moscou à Irkustk

Traverser l’un des plus grands pays au monde d’Ouest en Est en train, en voilà une drôle d’idée !

  • + de 6000 kilomètres
  • 80 heures
  • 5 fuseaux horaires…

26 Mai 19h30 heure locale: C’est parti ! 

Vu les espaces confinés et risque de vol assez important, on a pas beaucoup sorti l’appareil photo, c’est la mini caméra qui nous a suivi !

Le temps

– Quelle heure le réveil demain ?
– Ben on arrive à 9h, donc 8h.
– Oui mais à l’heure de Moscou ou heure locale ?
– Heure locale, donc 3h heure Moscou
– C’est dans 10 heures ça ? Il est quelle heure là ?
– Sais pas… Ca dépend, on est où ?
– ….
– Bon ben je met le réveil sur le gsm..
– Il va pas changer d’heure tout seul lui ?
– Pas si on le met en mode avion, enfin… j crois.
– ….

Avec les fuseaux horaires successifs, l’heure locale se modifie toutes les quelques heures. Pour faire simple, on a finalement bloqué l’heure du gsm de Chante sur l’heure de Moscou, car toutes les heures indiquées dans les trains et les gares sont toujours celles de Moscou. Le gsm de raf lui change avec les fuseaux horaires pour avoir une heure +- locale. On va vers l’Est, donc les journées sont courtes.

Un soir on se couche tard, on se lève tard le matin (11h), avec le décalage horaire il est 14h local, et on déjeune.. La journée passe assez vite finalement :).

Dormir

L’autre occupation principale en “Kupe”, c’est dormir. (Contrairement au Platskartny où c’était presque impossible). Dormir en train, c’est le pied, le mouvement qui berce, ouvrir les yeux de temps en temps et voir chaque fois quelque chose de nouveau par la fenêtre: Une usine au milieu de nulle part, des campeurs, une maison gigantesque, .. Toutes ces choses que l’on a pas le temps de prendre en photo tant le paysage défile vite…

Paysages

Beau, superbe, magnifique, puis … magnifique mais plein d’immondices … Puis une ville, moche, très moche et encore des immondices, …. Impossible à résumer tant les paysages sont différents d’une région à l’autre.

Quelques photos au hasard:

Départ de la Gare de Moscou – Каза́нский вокза́лKazansky vokzal (il y en a 3).

on the road to the Baikal - transssiberien-moscow station

Ne pas se tromper de quai, bien lire les panneaux…

on the road to the Baikal - transssiberien-train

Deuxième train de Kazan à Irkutsk: On passe en mode Kupe (2ième classe), grand luxe, y’a même une porte ! Rencontre de notre première colloc: Helena.

on the road to the Baikal - transssiberien-colloc

Shopping très rapide aux arrêts. On a pas testé le poisson qui semblait délicieux et très frais !

on the road to the Baikal - transssiberien-shopping fish on the road to the Baikal - transssiberien-shopping

Wouhouuuu, grand luxe, on a le Kupe pour juste nous 2 ! (30 minutes plus tard, un nouveau colloc nous rejoindra: Alecksi)

on the road to the baikal - transsibérien - inside

 

Le 30 mai 3h du mat’, arrivée à la petite gare d’Irkutsk. À ce qu’il parait il y a des bus qui vont vers l’Ile où on veut aller… Les gens sont bizarres, les taximans sont encore moins sympa qu’en Belgique, communication impossible avec qui que ce soit, … Début d’une autre histoire: Olkhon Island !

Share

2 comments to “Vivre le Transsibérien de Moscou au lac Baikal”

  • Le polain marine, juin 23, 2014 at 11:11

    Super ca les gars , alala, qu est ce que vous nous manquez !!!! Encore plein de videos svp !!!!!! 😉

  • Raf.O, juin 25, 2014 at 12:29

    Vous aussiiii ! Photo/vidéo Baikal et Mongolie en préparation… Nous aussi on veut une vidéo de vous et du ptit toutou ! :)