f y
^

Ce qu’il faut dire et ne pas dire pour pouvoir entrer à Cuba

on the road to Cuba-53

Ce qu’il faut dire et ne pas dire pour pouvoir entrer à Cuba…

Envie de voyager à Cuba ? Voici ce qu’on aurait aimé savoir AVANT de partir.

Les règles changent en permanence, les conseils et informations ci-dessous sont basés sur notre passage du 4 au 25 Novembre 2014 à Cuba.

Entrer à Cuba

Il faut avoir quelques documents et savoir certaines choses afin d’entrer à Cuba sans (trop) de problèmes.

Sauf exception, il n’est possible d’entrer/sortir à Cuba que par avion, et qu’avec des compagnies cubaines telles que Cubana Airlines,…

Le Visa nécessaire est délivré à l’aéroport. 25$ à l’entrée, mais aussi 25$ lorsque vous quitterez le pays. Si vous voyagez de Cancun (Mexique), notez qu’il y a aussi une taxe de sortie du Mexique d’environ 25$. Ca s’additionne…

Etant donné que Cuba a le monopole sur les avions pour Cuba, vous payerez sans doute l’un des tickets d’avion les plus chers au monde par kilomètre parcouru :

Cancun – Cuba : +-200 km, 400$. 2$ au kilomètre !

A dire / Ne pas dire…

Croyez notre expérience, il y a des choses à ne pas dire si vous ne voulez pas passer quelques heures supplémentaires à répondre à des questions et à vous faire fouiller.

– Ayez avec vous une réservation d’hôtel à Havana (même fictive) pour les premiers jours de votre voyage. Elle vous sera réclamée.

– Si vous avez quoique ce soit à voir avec du journalisme, n’en parlez pas (votre profession et vos études vous seront demandées). Idem pour tout ce qui est en rapport avec les ONG.

– Si vous avez voyagé aux Etat-unis dans les 3 derniers mois, normalement vous ne pouvez pas entrer à Cuba. Nous y avions transité 3 mois plus tôt, ça a été accepté.

Dans notre cas, un ami de voyage a donné toutes les réponses qu’il ne fallait pas, et nous a tous embarqué avec lui dans des longs contrôles supplémentaires, y compris un listing complet de notre matériel photo, objectifs, laptop, gsm…

Argent

2 monnaies locales: Le CUC et le CUP.

Un CUC = 1$. Un CUP = 1/25 de $.

C’est ce qui fait toute la complexité de vivre « pas cher » à Cuba : Le CUC est soi-disant pour les touristes (et les quelques produits importés). Le CUP est la monnaie locale de tous les jours pour les cubains.

Il n’a jamais été interdit à un touriste de payer en CUP !! Même si les cubains vous diront le contraire.

Prenons un exemple simple, 2 cafés à Havana, l’un à côtés de l’autre.

dire-pasdire on the road to Cuba-58

Les 2 établissements servent de bons cafés mais le « look » est différent. A gauche les cafés coûtent 3 CUP et sont servis dans des gobelets en plastique. Il y a une longue file. A droite les touristes s’installent en terrasse et se font servir leur café pour 3 CUC.

Tout se passe de la même manière à Cuba. Pour les cafés, les restaurants, les magasins, les transports, … Mais bien entendu les établissements locaux sont moins visibles, et un local ne vous les indiquera presque jamais.

La différence au final ? Payer le prix fort (très) ou payer 1/25 comme les locaux !

Banque

Si votre banque n’est pas américaine, emportez uniquement quelques centaines d’euros, de pounds ou de dollars canadiens, et aussitôt arrivés à Havana, retirez des CUC simplement au guichet de la banque. Nos cartes Maestro, Visa et Mastercard ont été acceptées à chaque fois dans les banques des principales villes (mais jamais dans les ATM).

Pensez à demander aussi 250 CUP (valeur 10$). La personne au guichet va vous dire que ça ne sert à rien mais insistez, nous avons mangé plusieurs fois dans des petits restaurants locaux pour 30 CUP. Dans la rue, les pizzas coûtent 5 CUP. Si vous n’en avez pas, « No problem, 5 CUC es bien » … Bref vous payerez 25 fois le prix.

dire-pasdire on the road to Cuba-CUP-1

Si vous êtes client d’une banque américaine, retirez tout l’argent nécessaire à l’avance (euros, francs suisses, dollars canadiens ou pound sterling) car il y a de fortes chances que vos cartes soient refusées à Cuba. Evitez le dollar américain qui subit une surtaxe de 10% de change.

Aussi, ne faites pas changer votre argent à l’aéroport, les taux sont très désavantageux (changez uniquement 15-20 CUC pour payer le taxi).

dire-pasdire on the road to Cuba-CUP-2

Evitez les commissions scandaleuses des « Casas Particulares »

Depuis quelques années, les cubains sont autorisés à loger les touristes dans leur maison pour un prix qu’ils décident eux-mêmes. Ce sont les « casas particulares » faciles à reconnaître grâce à l’insigne bleu sur fond blanc.

Même en haute saison, vous en trouverez partout et il y aura toujours de la place.

Lorsque le gouvernement mis en place ce système, il a aussi organisé les commissions. Tout cubain qui redirige des touristes vers une casa particular se voit rétribuer 5 CUC par nuit par personne.

C’est légal, et le propriétaire ne peut refuser de payer ! Voilà pourquoi en rue vous verrez des dizaines de personnes un peu partout essayant de vous amener dans la superbe casa particular de son « frère, sa tante ou son cousin », …

Evitez-les et marchez 100m de plus et sonnez vous-même aux portes.

1 : L’argent ira directement dans la poche de votre hôte

2 : Vous pourrez très facilement négocier un peu le prix, les hôtes le font tout le temps et avec le sourire.

Plusieurs cubains nous ont dit à quel point ils étaient indignés de ce système qui les forçait à payer des gens qui ne font rien d’autres que diriger les touristes sur 50mètres.

Si vous êtes 4 et que vous prévoyez de rester 3 nuit dans une casa, c’est 60 CUC que votre hôte devra payer au fainéant qui vous aura juste dirigé vers la casa la plus proche. Le salaire mensuel moyen d’une infirmière à Cuba est de 25 CUC !

Pour indication, en cherchant un peu nous avons toujours trouvé des charmantes casas particulares pour 15 CUC par nuit pour 2 personnes avec petit déjeuner ! A Havana il faut compter 20-25 CUC.

Si vous suivez n’importe qui en rue, comptez toujours 5 à 10 CUC en plus par nuit…

Se déplacer pas cher à Cuba

Voyagez à 4. C’est si simple et tellement moins cher ! Trouvez des compagnons de voyage et faites un petit groupe.

A 4, quelque soit l’endroit où vous voulez aller, un taxi bien négocié sera le moins cher des transports ! (Même si c’est pour traverser l’île !).

De plus, plus besoin de se casser la tête avec les réservations à l’avance et avec les horaires capricieux des bus touristiques.

A 4, les casas particulares vous ouvriront grands les bras et baisseront leurs prix sans problème car il y a de fortes chances que vos occupiez toutes leurs chambres.

Note de fin :

En tant que backpacker, nous avions fortement hésité à aller à Cuba à causes des nombreux articles sur internet qui se plaignent du fait que Cuba est très cher. Nous avons fait attention aux arnaques et avons cherché le juste prix à tout moment. Finalement Cuba fait partie de nos pays préférés de ce voyage et ne nous aura pas coûté plus cher que les autres.

Règle d’or : Ne consommez que des produits locaux et évitez tout ce qui est importé. La bouteille de Havana Club est à 3,85$ ! 😉

dire-pasdire on the road to Cuba-CUP-3

Share

Laissez-nous un p'tit mot !